Journal de l’enseignement.


 

Il y a beaucoup de choses à dire sur l’enseignement à Durbuy.
Toutes ces choses se trouvent déjà dans notre livre blanc.
Ce qui interpelle, c’est l’usage fait de ce toutes-boîtes payé par la commune, par Madame Jamagne et Monsieur Bontemps.

  • Le texte de Madame Jamagne, candidate sur ” la liste du Bourgmestre” ressemble fort à de la propagande électorale, d’autant que sa photo figure en bonne place (première page hors pub) et que le texte se termine par “Merci de votre confiance…” Tout un programme.
  • Le texte de PH Bontemps est plus électoraliste encore.
    Par exemple, il justifie sa politique de grands travaux par l’augmentation de la population scolaire alors que la natalité est en chute libre à Durbuy depuis plusieurs années. (en 10 ans, elle est tombée de 2,9 % de la population à 2,3 % et que la population totale est en baisse depuis 3 ans.)
  • Ces deux textes n’ajoutent rien à l’information des habitants, l’ensemble des données nécessaires à la compréhension du projet pédagogique figurant dans le livret.

Nous pourrions déposer une plainte. Ces deux candidats savent qu’elle n’a aucune chance d’aboutir. Jérôme Sohier, avocat au barreau de Bruxelles, maître de conférences à l’Université libre de Bruxelles, écrivait dans un article concernant ces recours ceci : “il faut donc une certaine témérité aux requérants pour introduire des recours en matière d’élections communales…

Il n’en reste pas moins que ces pratiques ne rencontre pas la demande de probité  des électeurs aux candidats.

Bernard Adam

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

56 − = 46