On peut rire . Moi ça me fait rire en tout cas…


La politique communale a ses bons côtés.
Au menu du prochain Conseil, le 28 mars, il y a un tas de remplacements dans des ASBL  communales ou provinciales.
Ces remplacements sont dus aux transfuges de la liste « Commun’passion » vers la « liste du Bourgmestre ».
Deux conséquences.

  1. Il n’y a encore moins d’opposition au CC
  2. La liste du Bourgmestre est, en pratique, seule au pouvoir dans l’ensemble des ASBL et assemblées « pseudo-citoyennes » de la commune.

On savait le MR fâché par le départ d’André Tassigny (Départ soutenu par Willy Borsus).
Un petit recadrage s’imposait: Exit Pol Cosse, André Tassigny, Maud Chaboteau, Bernadette Schevers, jugés trop proches de Philippe Bontemps.

Reste qu’il y a des choses comiques. Madame Schevers vient d’être élue présidente de l’OCTD mais ne sera plus administratrice désignée par son parti ? Légal ? Pas légal ? Démission ? 

Toutes ces choses risibles n’arriveraient pas si les membres des ASBL Communales étaient tirés au sort dans la population pour une durée réduite, 2 ans par exemple. Plus simple, plus transparent.

Il reste dans l’ordre du jour de ce Conseil une inconnue.
Monsieur Françis Dumoulin est remplacé chez Idelux. Pourtant, Monsieur Dumoulin est toujours élu sur la liste du Bourgmestre et siège toujours au Conseil? Certes, il ne se représente pas !
Serait-ce la vengeance ultime du Bourgmestre envers un infidèle ?

Hum hum. Affaire à suivre

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 6 =