ELIA, on est jamais si bien servi que par soi-même


Voilà, c’est fait.

ÉLIA a déposé son rapport chez Marie-Christine Marghem, ministre fédérale de l’Énergie.
Je relève, entre autres qu’il faut des subsides si l’on veut rester au sommet de la production.Des subsides ! C’ est fou cela ! Non ?
Voilà que l’on taxe les petits producteurs d’électricité (à la demande d’Élia ?) et qu’il faudrait subsidier de nouvelles centrales . 
Je rêve ! Pincez-moi, c’est un cauchemar.

Le pire, c’est que (presque) personne n’est d’accord avec le(s) scenario(s) d’ÉLIA (sauf sans doute Madame Marghem) 

Est ce le rôle d’ÉLIA de faire des propositions politiques ?
Est-ce normal qu’une entreprise disposant d’un statut de monopole légal oriente nos crédules politiciens vers des solutions qui rapportent à ses actionnaires ? (ÉLIA est cotée en bourse) 
Est-ce normal, de minimiser le rôle des (fort probables) batteries de batteries que les privés vont installer si la région taxe l’électricité photovoltaïque, en 2020 ?
Il est normal de tabler sur une forte augmentation de la consommation d’électricité ? etc.

 

C’est très bizarre .
Elia se lance dans la bagarre du pacte énergétique avec un rapport tronqué.

Pas très transparent tout ça!

 

Pour en savoir plus, https://www.lecho.be/economie-politique/belgique-federal/Des-encheres-pour-les-centrales-au-gaz

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 85 = 95