Ça n’existe pas chez nous. Évidement que non !


Je voulais écrire un article au sujet du bulletin communal.
J’ai hésité.
Écrire ou ne pas écrire ? That’s the question !

Hier matin, j’ai reçu un livre, synthèse d’un autre, « De quoi Total est-elle la somme ? ».
« Le totalitarisme pervers » (c’est le titre) explique, page après page, la démarche d’une multinationale qui a pris le pouvoir en France.
Entreprise publique au service de la France jusque dans les années 80, elle est devenue une multinationale privée dont l’état est la Boniche.
Les méthodes employées m’ont fait penser à celles d’autres investisseurs venus du Nord
Pièce en 4 actes ; lobbyisme, mécénat, ingérence et idéologie.

Évidemment, lorsque je parle de ça, la réponse est toujours la même : vous exagérez toujours !

Avant de dire des bêtises, je vous conseille de lire ce petit bouquin plein de trouvailles et de références.
À propos, savez-vous que François Hollande, ce président mal-aimé des Français a retrouvé du boulot ? Il dirige une fondation soutenant des jeunes dans l’entreprenariat et l’innovation sociale : « La France s’engage » dont le principal mécène est Total.
On ne pouvait laisser tomber un vieux serviteur comme celui-là.

Je me demande où le nôtre va recycler les échevins « déchus » après les élections.
Mais tout ça ce sont des salades citoyennes. Ca n’existe pas chez nous !

 

 

 

 

Le totalitarisme pervers d’une multinationale au pouvoir.

Alain Deneault

Edition rue de l’Echiquier (http://www.ruedelechiquier.net)

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 ÷ 2 =