Le système CDH ?


La députée wallonne Hélène Ryckmans (Ecolo) dénonce dans les colonnes de l’Avenir ce “système cdH” passant par Bastogne et l’administration wallonne de l’Agriculture, en lien avec l’entreprise Verbist impliquée dans une vaste fraude présumée à la réglementation sanitaire.
(Extrait de https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_agriculture-wallonne-y-a-t-il-un-systeme-cdh-en-province-de-luxembourg?id=9865064)

Sans doute, Madame Ryckmans a-t-elle raison.
En province du Luxembourg, il y a un système CDH trés puissant. Rien ne se fait sans lui. Tout passe par lui.
Le Ministre Collin est un représentant très actif de ce système. A lui seul, il dirige la province à travers ses compétences.

Compétences ?

 

Ok, il laisse un peu aux autres. La santé et les hôpitaux…

La province est une région agricole, infiniment touristique, définitivement rurale, dont la première richesse est la Nature, 42% de la forêt wallonne est située dans notre province et notre patrimoine bâti, culinaire, artisanal est un des plus importants du pays.

Voici un ministre qui détient tous les pouvoirs sur une région et qui ne se prive pas d’imposer ses vues.
La vue du CDH et de René Collin ? Faire de la Province un grand parc d’attractions dont l’acteur principal et bénévole, est la population. 
Ca pourrait. Pourquoi pas finalement ? C’est une option politique comme une autre décidée par un parti au pouvoir ET DES GENS ÉLUS.

Le problème, c’est que le système CDH est sans cohérence.
Quelques exemples.

Peut-on soutenir, à la fois, l’industrie agroalimentaire et un tissu agricole “Paysan” ? Ben non ! 
Peut-on soutenir, à la fois, la Pêche et promouvoir le Kayak à grande échelle sur la même rivière ? Non plus !
Peut-on défendre la forêt et protéger des promoteurs qui la détruise ? Pas vraiment !
Peut-on, à la fois, défendre le tourisme familial et le tourisme industriel ? On n’est pas dans la même logique et les besoins sont différents.

Le système CDH se plante. 
Les maisons du tourisme ne fonctionnent pas, l’agriculture paysanne continue de régresser, le patrimoine n’est pas entretenu et croule, la ruralité cherche des voies pour survivre, la forêt et les terres agricoles diminuent au profit d’une urbanisation non maîtrisée.

Merci Monsieur le Ministre, merci le CDH

C’est la population qui va payer ! Cash !

NB: J’en connais qui vont dire que c’est un article qui pue les élections communales. Pour info, il n’y a pas de liste CDH à Durbuy .

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

50 − 49 =