Le programme de Comm1Passion


Nous l’avons reçu hier, en toute boîte.
Envoyer son programme 4 jours avant les élections, c’est limite.
Enfin, c’est mieux « d’en avoir un que pas du tout ».

Je suis un peu déçu. Non pas que je n’adhère pas à ce programme, mais parce qu’il manque d’ambition.
Et puis, il a un gros défaut, il ne parle pas d’environnement, du changement profond qui s’amorce et d’adaptation de la vie communale à notre nouvelle situation.
Pourtant, c’est maintenant et ici que ça se passe.

C’est mieux, beaucoup mieux que le CDH qui pense que l’environnement, c’est des duobacs, que la mobilité, c’est d’élargir les routes, que le bonheur est dans le béton, mais pas assez pour porter les habitant.e.s vers des cieux plus sereins.
On ne discutera pas du changement climatique, pas de la réduction de CO2 alors que c’est dans les communes que ça se passe dans 60 % à 70 % des cas.

Certes, nous passons du béton « CDH » à une pensée plus sociale, mais la pauvreté endémique de 40% de notre population n’est pas réellement évoquée.
Pas plus que l’exode rural ou la dénatalité depuis 10 ans.

Il n’y a pas non plus de prise de position sur le plan HP, ses effets négatifs, le détournement des objectifs initiaux RW par le CDH et la misère qui en découle.

Charles Aznavour chantait :

Emmenez-moi au bout de la terre 
Emmenez-moi au pays des merveilles 
Il me semble que la misère 
Serait moins pénible au soleil

À Durbuy, le sujet est tabou, personne ne le chante.

Voilà. Rien n’est parfait.
Il paraît que ce n’est pas bien de faire une critique du programme des autres.
Si la démocratie c’est se taire, alors le mot démocrazy serait plus adapté.

Si je l’avais reçu le programme en pdf, je l’aurais mis sur ce site. Pareil pour celui du CDH.
Nous nous y étions engagé.e.s et nous l’avons fait avec celui d’ecolo

Changeons 

Bernard 2018

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 2 =