Incivilités ! La répression n’est pas raison.


 

Présente partout dans la campagne, la chasse aux incivilités a sans doute déjà commencé.
Incivilité, c’est un mot qui fait référence à la notion de civilité et de politesse.
Le dico Larousse dit ceci à ce sujet : manque de civilité, de politesse : faire preuve d’incivilité. Attitude, propos qui manque de courtoisie, de politesse : commettre une incivilité.

La civilité, d’après l’Académie française est, au singulier, une manière courtoise et polie de vivre et de se comporter en société et, au pluriel, les manifestations de cette courtoisie et de cette politesse
La politesse, c’est l’ensemble des usages sociaux régissant les comportements des gens les uns envers les autres (Larousse)

Ces deux notions sont évolutives dans une société qui bouge, la civilité et la politesse d’hier, ne sont pas celles d’aujourd’hui.

Mais revenons à nos incivils moutons.
Lorsqu’on parle d’incivilités, les doigts montrent les jeunes, les tags muraux, les pieds sur les sièges dans les trains, les canettes qui traînent, les cris dans les espaces publics…

Trop facile !
L’incivilité, elle est partout. Lorsqu’un Collège Communal ne répond pas à la demande d’un citoyen, c’est une incivilité (attitude qui manque de courtoisie et de politesse).
Lorsqu’une administration classe verticalement un dossier, c’est une incivilité. 
Lorsqu’un quidam tond le dimanche, c’est une incivilité.
 

Il y a également des incivilités cachées, comme dégrader l’environnement, le sien et celui des autres ; ex : ne pas faire fonctionner sa station d’épuration individuelle. 

Il y en a bien plus là que chez les jeunes.

Et si au lieu de parler des incivilités des autres nous pratiquions la « civilité ».
Tiens ! Dire bonjour aux passants dans la rue ? C’est un acte de civilité et ne pas le dire, c’est une incivilité.

L’incivilité a besoin pour être soignée, non pas de répression, mais de Civilité.
Une société ne peut fonctionner que dans ce cadre, sinon, elle dysfonctionne.

Dysfonctionne : quel beau mot 

 

Bernard Adam 2018

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 18 = 23