L’éthique en politique ? A Durbuy, il vaut mieux ne pas aborder le sujet mais bon!


L’éthique ! et tic et tac…ticitic en politic..la poliétique?

C’est bizarre, toutes ces affaires de conflits d’intérêts, de quasi-pots de vins, de réunions non prestées mais payées, tous des trucs qui sortent dans la presse.
D’autant que les « politiques » ne se sentent pas du tout concernés. Pas de ça chez nous .

Pourtant, des conflits d’intérêt, il y en a, à Durbuy comme ailleurs.
Un échevin président du conseil d’administration d’une société coopérative en situation de monopole sur la commune est un exemple parmi des dizaines.

Ce qui va se passer le 27 décembre me fait peur.
La nomination de la directrice du forum de la mobilité au poste de conseillère communale.forum de la mobilité

Cette ASBL dont les objets sont la mobilité des personnes handicapées, la mobilité générale et l’insertion sociale, est une ASBL 100% ville de Durbuy. Dans un premier temps, cette asbl s’est penchée sur la mobilité des personnes handicapées.
Son conseil d’administration varie avec les majorités au pouvoir et l’actuel administrateur délégué est l’échevin des finances, Monsieur Françis Dumoulin.

Elle (asbl) pourrait devenir dans les années qui viennent un acteur incontournable de la mobilité dans notre zone rurale pour autant qu’ elle s’ouvre à d’autres acteurs et aux services citoyens.

Les nouvelles fonctions de sa directrice ne vont-elles pas, de par ses tâches naturelles, ouvrir la porte au clientèlisme au sein de l’asbl, aux  « passes-droit », ou simplement aux invititations au vôte utile…. 
Dans le cadre de son mandat communal, elle entrera un jour ou l’autre en conflit avec les intérêts de l’asbl qu’elle dirige.
Tout naturellement elle la favorisera au détriment d’autres acteurs de terrain.
Quelle sera sa réaction en cas (inévitable) d’ubérisation de la mobilité sur son territoire. Quel intérêt primera? Celui du forum, du citoyen, de la mobilité, de son parti ?

La tendance ne sera-t-elle pas de réduire les projets du forum de la mobilité à ceux de son parti politique, ou du bourgmestre.

La fonction de directrice d’un organisme public est-elle compatible avec une fonction politique ?

L’éthique en politique facilite la transparence démocratique
Le mélange des genres n’améliore pas le service à la population.

 

Changer, Changeons

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× 4 = 24