L’ingérence du ministre Collin et de son cabinet dans les communes empêche tout débat démocratique.


Le malaise est grand. 

« J’ai vraiment l’impression que la Ville est aux mains de cabinets (NDLR, visant plus particulièrement le cabinet Collin). On investit à tout va, notamment en matière touristique, alors qu’on ne sait déjà même pas entretenir les infrastructures existantes. Il y a d’autres priorités. De plus, d’un point de vue humain, la gestion de la fusion des Maisons de Tourisme notamment concernant la communication au personnel, est à revoir ».

Ces paroles d’Olivier Désert , président de la maison du tourisme Marche-Nassogne et ex*conseiller communal CDH à Marche s’applique plus encore à Durbuy.

Il semble qu’aucune commune du nord Luxembourg ne soit plus capables de résister à l’homme fort de la région, René Collin.
Il fait la pluie et le beau temps, distribuant l’argent public aux bourgmestres sages en gelant l’argent des autres.
Collin veut transformer le nord luxembourg en un immense terrain de jeux et de sport pour touristes du nord.
Il est prêt à tout: Brader les forêts, modifier les plans de secteur, supprimer les zones natura 2000, dilapider un patrimoine millénaire, introduire les loups dans nos forêts et dans nos bergeries.

Présent depuis la fusion des communes (40 ans au 1 janvier 2017)et pour certaines sections de Durbuy, depuis…avant guerre, le CDH est présent, partout. A tel point que les citoyens n’ont plus le droit de exister à Durbuy.
Les  Huis clos se succèdent au conseil communal et l’opacité des transactions se renforce.
Après 40 ans, les élus sont à court d’idées. 
Les chiffres sont au rouge, la chômage , les soins de santé, le revenu d’insertion, la construction…(voir étude Réal 2016)
Rien ne va plus. 
René, père Noël moderne, une manne de pognons dans une main et une baguette dans l’autre, va remettre de l’ordre.
Infrastructures, parkings, nouvelle maison du tourisme bidon, tout y passe. Et puis un gros investisseur, à prendre ou à laisser !

Le malaise est grand…

Changer ? Changeons !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

30 ÷ 3 =