Une seconde demande de permis l’Ourthe, 250 kayaks de plus


On a envie de dire ça suffit ! 

L’Ourthe n’est pas un terrain de jeu privatisé, à bas prix, pour 20 ans.
L’Ourthe est un patrimoine collectif, notre patrimoine.
Il faut dire non! L’Ourthe n’est pas un jouet !

Le dossier est ici

L’avis de Jacques

Si le kayakiste se comporte bien, pas de problème Madame la Marquise …
Je connais très bien la personne référente qui a rédigé le rapport EAI des sites Natura 2000 de cette demande : s’il est exact que ses compétences et son sérieux ne peuvent être mis en doute, il est curieux de constater que la fonctionnaire technique répète à chaque fois la même rengaine pour accepter les demandes “Au vu du contenu de la demande et des précautions prises, il n’y a pas d’impact significatif sur la rivière ni d’effets cumulatifs avec les autres opérateurs kayakistes”. C’est du copié-collé administratif à l’état pur. Cette brave fonctionnaire engage le sort de l’écosystème rivière pour 20 ans, de son bureau et en signant des documents.
Faudra-t-il 10.000 kayaks par jour pour que les “effets cumulatifs” soient reconnus ?
 
“Cachez-moi ces dégâts sur l’Ourthe que je ne saurais voir …”.
 
Ah oui : un des administrateurs  de “Outsider Ardennes”, opérateur kayakiste,  est également administrateur au “Contrat Rivière” Ourthe. CQFD.
 
jacques
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 6