« Ah si vous connaissiez ma poule »


La ville de Charleroi propose des poules à ses habitants pour réduire les déchets ménagers.
C’est une bonne idée, pas neuve, mais bonne.

Notre échevin des travaux, Freddy Paquet avait fait la même proposition il y a quelques années.
C’était une belle idée mais 
Philippe Bontemps l’avait balayée d’un revers de la main, on ne sait pour quelle raison.

En ruralité, l’élevage de poules ne pose guère de problème.
Nous pourrions également envisager les poulaillers collectifs, pour ceux qui ne disposent pas de jardin.
Pas trop grands et facilement gérables, pas plus de sept ménages.
Bio ou non, le bien être animal respecté, les oeufs sont incomparables.

Un enclos pour garantir des renards et une « cabane à poule » de 4 m2…Fermeture automatique de la porte
Partage du travail et des frais…

Parfait pour les rencontres, l’établissement de projets de quartier, la mixité sociale, en plus de la réduction des déchets « verts »

Pour info, cela existe déjà à Durbuy, à titre purement privé, 14 personnes,14 poules et des oeufs ultra-frais.

C’est la preuve par « neuf » que ça peut fonctionner !

Changeons !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 4 =