Les rendez-vous du climat, prochain conseil communal avec banderoles, tambours et trompettes.


Le climat, ça se travaille à toutes les échelles. On peut manifester, à BXL, déposer des recours, des plaintes, mettre l’état devant ses juges.
L’échelon le plus important, c’est la commune.
La commune a en main(s), l’aménagement de son territoire, la structuration des espaces, l’urbanisme et les obligation urbanistiques (pour les bâtiments privés, commerciaux et publics), la gestion des déchets, la mobilité.
Elle a aussi à sa disposition toute une série de leviers comme la gestion des forêts (Piège à CO2), la gestion des zones agricoles etc

Si on regarde la répartition des Gaz à Effet de Serre (GES), les communes peuvent agir sur quasi tous les secteurs, l’agriculture en soutenant une agriculture durable, les déchets en réduisant les quantités, l’industrie de l’énergie en favorisant éolien, voltaïque ou la géothermie, les transports en faisant la promo des productions locales, en organisant une mobilité groupée etc. l’industrie de la construction en favorisant, à travers une politique urbanistique ciblée, les origines renouvelables des matériaux, en réduisant les GES du tertiaires (tourisme en particulier) via le soutien au tourisme vert et durable, la sylviculture à travers la plantation systématique d’arbres le long des voiries (par exemple)…et j’en passe.

Les communes, peuvent agir sur plus de 80% des émissions de GES !

Nous irons leur rappeler au prochain conseil communal à Barvaux.
Les conseillers et conseillères élu.e.s le 14 octobre sont là pour défendre leur population, pas pour faire de la figuration !

Voici les deux banderoles imprimées à cet effet.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × = 6