Si le climat avait été une banque, on l’aurait sauvé il y a longtemps…


Entre les gens de Davos qui viennent en jets privés pour parler gros sous et climat et nos élu.es locaux qui vont parler petits sous et petits projets à Barvaux mercredi, il n’y a pas de différence. Le climat, c’est pas eux,
le climat c’est notre faute. On n’avais pas qu’à ! (ou qu’à pas ?)
En rejetant ainsi l’ erreur sur la population, les politiciens et les boss des multinationales plombent toute possibilité de changement.
Deux manifs, une grande à BXL demain dimanche, le rendez-vous est donné à 13 h 00 à la Gare du Nord. Le cortège partira à 14 h 00 pour rejoindre la place du Luxembourg, face au Parlement européen et une petite à Barvaux, devant la salle du conseil le 30 janvier de 19h à 20h.
Le climat a besoin de toutes les forces…faute de milliards d’€.
Nous n’avons pas beaucoup de poids contre Jeff Bezos, Bill Gates, Warren Buffet, Anoncio Ortega, Mark Zuckerberg, Bernard Arnault, Carlos Slim Helu, Larry Ellison, Larry Page ou Ingvar Kamprad mais contre Philippe Bontemps ou Freddy paquet, Charles Michel ou Elio Di Rupo nous en avons !

Changeons

Bernard Adam

Dans un communiqué publié le 21 janvier 2019, Oxfam International explique que 26 milliardaires détiennent désormais autant que les 3,8 milliards de personnes les plus pauvres de la planète. Par ailleurs, le rapport annuel de l’ONG fait état d’une diminution de 11% concernant la richesse de cette moitié la plus pauvre de la population mondiale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × = 14