Marche pour le climat ! En avant marche ! Chaud, chaud, chaud …


“Vous faites quoi le dimanche ?”
“On fait notre jogging à BXL pour le climat”.

(Bernard, Chantal, Michèle et Denis)

Nous avons quelques bonnes nouvelles.
Il y avait au moins 69996 autres “fous” et “folles” pour manifester sous le pluie et dans la bonne humeur à BXL ce dimanche.
Les trains étaient à l’heure et suffisants.
Il n’y a pas eu d’incident !
Il y avait des jeunes, beaucoup de jeunes !
Nous avons une mauvaise nouvelle.
Le peuple crie mais Charles n’entend pas ! (PB non plus)
Il est sourd ! La vieillesse sans doute.
Un conseil, Charles, tu vas sur “aliexpress”, il y a des appareils auditifs chinois à moins de 20 € pce.
Achète en deux, mieux, quelques centaines pour tes collègues.

Sérieusement, nous avons un problème.
Parce que nous sommes 70.000, hommes, femmes, jeunes, adultes, enfants à manifester avec nos petits efforts, nos projets, avec nos vies et soucis, nos petites envies.
Les jeunes jouent avec leurs téléphones sans s’inquiéter de la charge CO2 que ceux-ci traînent, les familles rembarquent dans leurs SUV à la sortie de la gare, dans le train, on parle vacances lointaines en voiture ou en avion, d’achats de maisons 4 façades au milieu des campagnes.

Sans rire, c’est un peu compliqué.
Evidemment, Charles et PB n’y comprennent rien. On a voté pour eux.
Sauf que les motivations de chaque personne sont différentes dans l’isoloir.
On peut voter pour dire merci, pour qu’un autre n’arrive pas, par dépit.
Notre démocratie évolue. En 10 ans, elle a fait des pas immenses au niveau de la population.
Pas au niveau des politiques. Ceux au pouvoir aujourd’hui l’était déjà lors de la crise bancaire de 2008.
Pour eux, rien n’a changé.
Pour nous si !

 

Mercredi 30 à 19h, devant la salle du conseil de Barvaux, nous allons manifester également. Combien serons-nous ? 7 peut-être ? Sans doute une misère.
Nous manifesterons tout de même, contre le changement climatique, pour la justice sociale, la justice fiscale, la justice climatique.
S’il faut des actes, les citoyens doivent également les poser.
Pas la peine de râler dans son coin.
Râler ensemble c’est mieux et c’est porteur de solidarités et d’espoirs !

Bernard Adam

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 1 =