Les jardins ouverts, c’est pour dimanche 14 juillet 2019. Grâce à qui ? Aux bénévoles du PCDN et à Chantal, pardi !


Les « bôs » jardins de Durbuy s’ouvrent à vous le dimanche 14 juillet 2019.
De 10h à 12h et de 13h30 à 18h.
Ils sont neuf, pas les jardins, mais les jardiniers.
Quoi que ! Il y a aussi neuf jardins

Est-ce que le féminin de jardinier serait jardinière ?
En tout cas, elles ont les doigts verts pour tirer les herbes qui gênent les légumes dans la majorité des jardins.
Et les hommes alors ? Ils ont des « pots âgés » avec qui prendre l’apéro.
Chacun sa part de travail !

Voici la liste des 9 jardins….

Grandhan

Le potager de Chantal et Bernard
Ch et B Adam
Rue du colonel Vanderpeere 5
Grandhan

Le potager pourrait s’appeler « la fabrique de sol ».

Evidemment, le sol c’est bien plus que l’humus, mais l’humus est la partie la plus riche du sol.
C’est aussi un réservoir unique de biodiversité microbienne, animale et végétale.
Savez-vous que le sol est un puits de carbone (CO2) très important pour le climat  mais que depuis 20 ans, il semble ne plus vraiment jouer ce rôle ?  La cause aux engrais, au labour profond, au manque d’amendement végétal ? Tout à la fois.
Il rend son carbone et ne le stocke plus.
La permaculture grâce à un apport régulier et permanent de matière végétale permet de restaurer les sols abîmés et de stocker à nouveau le CO2
Chaque année, un peu plus de biodiversité et d’équilibre au jardin
Plus de carbone dans le sol et moins dans l’air !
C’est le potager de Chantal et Bernard

 

Jardin de ch et B Adam le 14 juin

Le potager naturel de Jean Fassotte
Grande Enneilles 86
Grandhan

C’est un jardin en terrasse. Légumes et fleurs se mélangent pour nourrir les insectes.
Coloré et tout en volume.
A la fois potager et jardin d’agrément.
A voir

 

Izier

Marie-Rose Göbels-Ceccato
Rue de l’Argoté 4 Izier

marierose ceccato <marosececcato@gmail.com

Jardin fleuri et champêtre avec potager et lagunage.

49 ares au coeur d’Izier, à côté de la place de l’Eglise , de l’école communale  et de la superbe ferme château JACOT avec sa tour carrée du 13-14e siècle.

Notre propriété, après avoir été le terrain de jeux de nos 4  enfants, a été planté surtout de vivaces et est devenu très fleuri. Quelques pieds de vigne et nombreux petits fruitiers font notre joie.

Au milieu du jardin, trois énormes frènes au pied desquels par temps chaud nous nous sentons bien.

La deuxième partie du terrain, avec quelques arbres fruitiers et saules têtards, accueille chaque année une brebis et ses agneaux.

Nous vous invitons à venir partager un moment chez nous ce 14 juillet.
———————————————————-

Michèle et Albert Bastin

info@souslecharme.be

Michèle et Albert Bastin
Rue de l’ Argoté, 19A
IZIER

Sous le charme d’un élégant jardin campagnard.

Serez-vous sous le charme ?

Notre jardin campagnard est une succession de petites scènes bucoliques où nous avons favorisé le développement de la biodiversité.

Une haie libre, une mare, des fleurs et des abris sont présents pour nourrir et accueillir tritons, libellules, oiseaux, chauves-souris, abeilles solitaires…
———————————————–

Brigitte Vanopdenbosch
Vieux Fourneau 4
Izier

« Jardin sauvage laissant la part belle à la spontanéité et aux richesses de la nature. Accents mis sur les plantes sauvages comestibles, les arbres têtards, le site bocager de Vieux Fourneau reconnu comme site de grand intérêt biologique. »

————————–


VILLERS St Gertrude

Nina Klein et Alastair Penny
Grand Bru 10 / Villers-Ste-Gertrude

« Le Jardin Prangeleu » –  un projet au berceau :

Potager en permaculture ; jeune verger d’anciennes variétés ; terrain sauvage ; Réseau nature Natagora ; espace pour les insectes, oiseaux, animaux…

—————————————————-

Jacqueline Viatour
Champaytre
Nature spontanée et sculptée
2.000 m2 de découvertes
Champay 13
Villers-Ste-Gertrude

Ici, le jardinier en chef est la nature, je suis son acolyte, son adjointe, je sculpte ou je tresse (Le charme des nuages, l’Autruchette, …), j’apprivoise ce qu’elle y dépose (Charmant le crapaud), je débusque aussi (des orchidées sauvages par ex.).

En ajoutant quelques créations personnelles (La forêt ne cache pas l’arbre, La belle au petit bois dormant, la Vipérine, …),  je crée des surprises et en réalisant des circuits (Le sentier des pots, La promenade des 9 jupes), je rythme la déambulation.

Les petits hôtes du jardin ne seront pas dérangés dans leurs lieux de vie mais il y aura des photos parsemées le long de l’itinéraire (orvet, lézard, salamandre, …).

Familles de chevreuils et de blaireaux, seront à l’honneur aussi, tout comme mes petits auxiliaires les oiseaux pour qui j’ai fabriqué des distributeurs de crin de cheval (Nid douillet).

Au pied du tilleul presque centenaire, dont le tronc est triple car tressé par mon grand père, les visiteurs choisiront une plante dans l’Enc’lit (surprise !).

——————————————————–

Claude et Eric JURDANT à Villers-Sainte-Gertrude

Un jardin sans être jardin. Alternance de gestion et de liberté, plantation et spontanéité, ouvertures et fermetures. A l’origine, une prairie bordée d’un petit bois tout en long. Dernière maison de la rue, nous avons souhaité organiser notre intimité au sein d’un village très touristique. 40 ares organisés autour de la construction d’une des premières maisons 100 % en bois de Wallonie ( voir http://www.dethier.be/fr/projets/maison-structure-bois), implantée selon une analyse géobiologique consultable.

« Dessus-les-Roches », le lieu-dit, en bordure de la carrière banale, est probablement sur la Calestienne, nous accordant à peine 50 cm de terre arable. Le jardin est partagé en trois tiers : un tiers prairie laissée aux chèvres, un tiers espaces dédiés à la biodiversité (surface en progression depuis 2 ans), et le dernier tiers espaces géré pour le loisir, la perspective vers la Vallée de l’Aisne, et la circulation.

La visite permettra de découvrir le lagunage et son fonctionnement, le petit bois de frêne -lieu de repos et de méditation-, le système de compostage (toilette sèche), les nombreux tas de bois pour nos hôtes fauniques, le cercle de nos orchidées sauvages, le tunnel de verdure, le petit potager et les fruitiers.

Bienvenue à « Dessus-les-Roches »
Rue Gilles Bouvet, 27
Villers-Ste-Gertrude


Petit Houmard

Gilles Landry.
Petit Houmard , 20
Tohogne

Petit parfum des grands espaces canadiens, avec l’accent…
L’homme plante des arbres, à gauche à droite, ici et là des grands, des petits, des moyens.
Il laisse pousser sa nature, havre de paix pour les oiseaux, pour les petits  et les grands enfants.

 

et une carte pour s’y retrouver

carte des jardins

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

÷ 1 = 4