La biodiversité change car elle n’est pas du tout statique


Le “concept” de biodiversité inclut plusieurs notions.
La première est l’aspect évolutif de la biodiversité. celle d’hier est différente de celle d’aujourd’hui et est autre que celle de demain.
La seconde porte sur le vivant.: L’ensemble du vivant, du microbe à l’éléphant, du puceron à la feuille etc.
La troisième fait référence à “l’habitat” du vivant. Ma maison, mon jardin, celui du voisin fait partie de ma part de biodiversité. Pour une puce c’est plus petit et pour un cerf, c’est plus grand. La forêt mais aussi le désert, la mer mais aussi un volcan éteint ou non, fait partie de la biodiversité. 

Et enfin, en quatre, les interactions entre toutes ces choses. Là on peut ajouter la lune qui provoque les marées, le soleil bien entendu et les étoiles. Le rapport que j’ai avec mes légumes fait varier la biodiversité.

Partant de là, on ne peut pas à proprement parler de perte de biodiversité mais de perte de diversité du vivant ou dans le milieu de vie de celui-ci ou simplement dans les interactions possibles entre toutes ces choses.
Ce n’est donc la le manque de biodiversité qui fera disparaître l’homme mais la perte de diversité ou si vous voulez l’évolution de la biodiversité.

Ainsi, la photo que voici correspond à la biodiversité actuelle mais n’est pas compatible avec la survie de l’espèce humaine.

biodiversité

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

94 ÷ 47 =