L’enquête publique concernant la construction de la maison de repos Vulpia dans l’ancien parc des pères oblats 1


Attention ! âmes sensibles, s’abstenir.
C’est très laid et très haut. Jusquà 14 m de haut avec des toitures plates.
Des bassins d’orage mais pas de citernes. Inondations garanties en cas d’orages soutenus !
Pas (ou plus) de parc avant de grignoter le verger et le jardin partager. (La route sera construite jusque la limite ? On se moque !)
Une horreur écologique, aucune estimation des rejets CO2…on a même pas le type de chaudière. 
Comment des gens normaux peuvent-t-ils accepter ce type de construction la et là ?
A noter qu’il y a deux phases au projet et la maison de repos…ce sera la seconde phase. Avant on va construire les appartements.
On ne sais jamais. !
Pour télécharger, c’est ici, attention le dossier fait 100Mo repos-oblat

Alors comme d’habitude, l’investisseur est riche, très riche au point qu’on est en droit de ce poser des questions sur l’abondance de ces profils d’investisseurs à Durbuy, flamands, nouvelles grosses fortunes: Coucke (26 e fortune belge), De Nil (360 e fortune), Van Moerzeke (557 e fortune) et d’autres. !
voici son profil financier

Luc Van Moerzeke [557]

VERMOGEN € 28 912 000
GEKEND ALS Vulpia
ACTIVITEIT Exploitatie van rusthuizen
INPLANTING Brasschaat
TENDENS Stijgend
HUIDIGE POSITIE 557

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

35 ÷ 5 =

Commentaire sur “L’enquête publique concernant la construction de la maison de repos Vulpia dans l’ancien parc des pères oblats