Le WEL, c’est pas well, c’estTEC


Le WEL est parti!
Entendez par là “le Wallonia Easy Line”.
On aurait pu le nommer en français, comme nous  parlons, mais non. L’english de l’ étage inférieur, c’est mieux.
On aurait pu intituler le service WIV comme Wallonie inter-ville-village ou”la Wallonie vous transporte” ..?
A croire que nos ministres n’osent plus parler français.
Sans doute qu’ils manquent du minimum culturel nécessaire à la manipulation d’une langue complexe. Mais bon, on les a élu(e)s.

Mon propos n’est pas là.
Le WEL, ce n’est pas bien.
D’une part, il faut un smartphone pour le réserver, ce qui augmente encore la fracture entre ceux qui utilisent et ceux qui ne l’utilisent pas.
Au départ de Marche, Il y a 6 départs aux heures de pointe, au petit matin et à partir de 16 h
Pareil au départ de Liège.
Ce n’est, dès lors, pas destiné à Madame et/ou Monsieur qui veulent faire des courses à Liège ou voir un médecin spécialisé.
Ce n’est pas à proprement parler une ligne régulière mais un bus scolaire amélioré.
Et puis, il y a le prix. A deux, nous allons à Liège, 10 € pour partir et 10 € pour revenir, c’est 20 €. Le trajet en voiture ne coûte pas plus cher.

Tout ça, c’est du pipeau politique.
Il n’y a derrière aucune volonté de développer les transports en commun sur distance moyenne.(Entre 50 et 100 km)
C’est un truc pour dire: “On fait qqch pour la mobilité et le climat”.

Pour que la démarche ait du sens, il faut qu’elle soit globale et qu’on y associe le train.
Le prix doit être bien plus bas, 1.5€ (En France entre Ponts St Esprit et Avignon, distance +/- égale, le prix est de 1.5 € Tarif mensuel sur l’ensemble du réseau 45 €, pour les moins de 26 ans, 35 €. Il couvre 13 départements Français, bus et trains).
La ligne doit être régulière, au minimum toutes les heures sur l’ensemble de la journée les 1/2 heures aux heures de pointe
Le train doit aligner ses tarifs sur le trajet similaire. Ligne de l’Ourthe, actuellement 10 € pour aller à Liège, 1.5€ c’est plus logique.

Héééééé, mais vous creusez le déficit du TEC et de la SNCB. Je vous entends, petits galopins.
Ben non, car si la démarche mobilité doit être globale, la démarche calcul aussi.
Combien de CO2 évité ? Combien d’accidents en moins ? Combien de pertes d’heures de travail évitées pour les entreprises dans les bouchons ? Combien d’argent de la sécu épargné ? Combien de route épargnées etc.

Le WEL , c’est pas WELL, parce que c’est un produit vite fait, mal fait, mal réfléchi.

Pffff

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − 4 =