Les aides publiques à l’isolation, production énergie et agriculture


L’important, c’est le bien être des citoyens, des hommes, femmes et enfants.
Avant de parler des avantages de l’isolation et de la production d’énergie, parlons de notre pib: Notre Participation Indispensable au Bonheur.
Le bonheur est (aussi) lié au plaisir de vivre dans un environnement agréable, dans un logement  qu’on a choisi.
C’est se dire que même s’il fait froid dehors, il fait chaud dedans.
Qu’ « être bien » ne coûte pas des « pompes ».

Isoler sa maison correctement c’est du bien être.
Nous pensons que le rôle d’une commune est d’aider les habitants à isoler correctement leurs habitations.
Il faut créer un service communal à ce sujet pour le conseil et l’éventuel suivi des travaux.

La production d’énergie doit aller de pair avec toute nouvelle construction. Pour les anciennes, il faut des aides et en tout cas une participation au partage énergétique (voir plus bas).
L’alignement vers le sud, le placement obligatoire de panneaux photovoltaïques ou petit éolien.
La commune doit participer à ce processus car pour être performant, les productions d’énergies doivent être partagées:ex. les besoins des personnes et des entreprises sont souvent complémentaires et différés
Il faut également stocker une partie de cette énergie pour la fournir quelques heures plus tard. Tout cela est possible pour des petites entités (1 village par exemple).
Cette manière de réfléchir doit guider nos pas vers une plus grande souveraineté énergétique pour chaque habitant..

Et l’agriculture la dedans.
L’agriculture est une grande consommatrice d’énergie. En amont, sous forme de fournitures, alimentation du bétail par exemple. Sur place, sous forme d’électricité et d’énergie fossile.
Les communes doivent s’atteler à cette problématique qui fini par handicaper les entreprises agricoles tant les coûts deviennent élevés.
Fournir une aide à la production d’énergie, à une meilleure utilisation des énergies disponibles, à un moindre éloignement des prairies et champs (souvent dû à la multiplication des lotissements et constructions) etc.
Travailler pour conserver une agriculture de proximité.

Changer !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

92 − 90 =