Avertissement….extrait de rôle. Quel rôle jouons-nous?


Nous sommes tous avertis…notre rôle est de payer une taxe poubelle en constante augmentation depuis…10 ans.

Petite remarque à l’administration: 90% des transactions bancaires sont électroniques et la majorité des banques n’ont même plus de guichet. Demander d’utiliser obligatoirement  le bulletin est une ineptie.
Petite question au collège échevinal: quel cadeau a fait Belfius à la commune pour la pub faite par l’utilisation de son logo sur tous les bulletins de virement communaux ?
C’est de la pub cachée mais de la véritable pub.

L’administration a joint à votre taxe, toute une série de justificatifs.
Noyer le poisson et jeter le bébé avec l’eau du bain.

En fait les poubelles à Durbuy, c’est le pire mélange des genres possible.
On paie la mauvaise gestion de la Région Wallonne qui dit les pollueurs / payeurs mais qui reporte la plus grosse part des charges sur les citoyens pour “épargner” les entreprises.

On paie la mauvaise gestion d’Idelux, de ses parcs à conteneurs, et de l’absence de politique visant à réduire la quantité de déchets.
On ne peut à la fois être celui qui récolte les pommes d’un pommier et celui qui le tronçonne  !

On paie enfin la non gestion de la commune de Durbuy.
Durbuy qui crée des structures telles que Dureco ou l’Atelier Environnement pour gagner de l’argent avec les déchets (Affirmation d’un échevin), Durbuy qui  a adopté mais n’applique que très partiellement “le pollueur payeur” et Durbuy qui n’a aucune politique de réduction des déchets sur son territoire.

Pourtant, il y a des solutions simples. une des plus simples est la taxation partielle au poids. 
Un forfait “passage” de 70 € , moins fréquent,  ou passage à la demande.
Le reste au kg. Plus il y a de déchets plus on paie.
Pour tout le monde, y compris les camps scouts ou les entreprises, dans un sens comme dans l’autre.
Une telle politique, couplée à une bonne politique de réduction des déchets sur la commune donneraient des résultats immédiats sur la quantité produite.

Dernière petite remarque. Si vous lisez bien la prose communale jointe, en comparant les chiffres, vous apprendrez que chaque citoyen de Durbuy paie une part importante des déchets produits par l’industrie touristique.

Notre ménage met 8 fois sa poubelle à la rue par an, elle n’est jamais pleine.

Les pollueurs-payeurs ?

Changeons ? Changer !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 6 = 4