En 1992, ils étaient 1500, hier, ils étaient 15.000 et demain nous serons 1.500.000 à rappeler nos politiciens à l’ordre !


En 1992, 1500 scientifiques tiraient la sonnette d’alarme en disant ceci…
“…l’humanité à réduire la destruction de l’environnement” et ’”un changement radical dans
notre intendance de la Terre et de la vie sur elle s’avère nécessaire pour éviter la misère humaine à grande échelle”

Aujourd’hui, ils sont 15.000 à lancer un appel à la sagesse. 25 ans après, rien n’a changé, si ce n’est que la dégradation est plus importante qu’en 1992.

Bien sûr qu’imposer des solutions “d’experts” est la pire des choses pour les démocraties.
Bien sûr que nous devons nous mobiliser pour trouver d’autres solutions, et il y en a, à nos problèmes.
Bien sûr que notre survie est en jeu.
Bien sûr, on peut ne pas être d’accord avec toutes les solutions proposées mais le constat reste. (c’est mon cas).

On ne peut jeter le bébé avec l’eau du bain.

Tout le monde connait Albert Schweitzer, prix nobel de la paix en 1952.
Il disait ceci: 

“L’homme n’est moral que lorsque la vie en soi, celle de la plante et de l’animal aussi bien que celle des humains, lui est sacrée et qu’il s’efforce dans la mesure du possible d’aider toute vie en détresse”

 

En annexe la traduction fr de l’appel de 2017

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 ÷ = 2