Merci Monsieur Maerten. Sans vous ni SOS Durbuy, ni le Pays de Durbuy, ni la liste Citoyenne Changer ? Changeons ! n’existerait. La démocratie à Durbuy vous doit une fière chandelle.


Bart Maerten, le partenaire local de Coucke, en a assez des critiques. “SOS Durbuy est un groupe marginal qui est contre tout, le reste de la population se montre positif. J’ai déménagé à Durbuy quand j’étais petit, j’ai développé une entreprise familiale de classes nature pour les écoles. Nous voulons améliorer la région, nous ne voulons pas manger tous les autres commerces. Et je n’ai encore jamais entendu Marc parler du château. Même si on ne sait jamais avec lui.” Extrait du Knack, le vif du 11/08 Nathalie Carpentier sous le titre de “Le Durbuy de Marc Coucke: “Ceux qui ne sont pas assez chics sont mis à la porte””.

Personne ne reconnaît les mérites de Monsieur Maerten. Ce (presqu’)enfant de la région a fait ses études au collège Veurne à Furnes ce qui lui donne ce petit accent que nous aimons tous.
C’est pratiquement tout ce que le grand public sait de lui.

Pas grand chose direz-vous.
C’est vrai. 
Mais nous lui devons notre existence.
Sans lui, nous n’existerions pas. Il a été à la fois moteur, carburant et comburant de SOS Durbuy, de l’ASBL Pays de Durbuy et de la liste citoyenne Changer ? Changeons !
C’est pour cela que nous le remercions.

Car ces 3 structures citoyennes dépassent largement l’entreprise de Monsieur Maerten. Qu’il ne se tracasse pas, nous ne lui voulons pas de mal.
Nous ne sommes pas contre tout. Nous avons une multitude des choses en commun.

Comme lui, nous aimons notre commune, comme lui, nous aimons l’Ourthe, comme lui, nous désirons son développement.
Mais, il y a quelque chose qui nous sépare. C’est comme la différence entre le cochon et l’homme, 99% de l’adn est pareille, c’est le pourcent qui fait la différence.
Nous nous aimons Durbuy avec des touristes qui acceptent notre culture et viennent s’y baigner, nous aimons l’Ourthe sans Kayaks et un développement décarbonné.

Finalement, le marginal, contre tout, ce pourrait être Bart Maerten.
Il est seul et nous sommes nombreux…

Merci !

Changer ? Changeons !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 57 = 58