Y a-t-il un rapport entre la pollution de l’air, les cancers, les allergies ou l’asthme ?


Si vous en doutiez, voici une prise de position qui éclaire notre petite lanterne.

Dans sont édition de ce matin, le soir publie une lettre ouverte d’une centaine de médecins à ce sujet: « Réduire le nombre de victimes de la pollution de l’air est possible, écrivent-ils. Mais cela exige des mesures plus ambitieuses et plus efficaces. »

Comme ça c’est fait ! 
Quelles sont les mesures proposées ? 

(Extrait début)

L’un des problèmes les plus graves à Bruxelles réside dans l’usage abusif de motos, de voitures, de camionnettes et de camions utilisant des carburants fossiles et, en particulier, du diesel.

Réduire le nombre de victimes de la pollution de l’air est possible, mais exige des mesures plus ambitieuses et plus efficaces comme :

► La modification écologique de la taxe sur la circulation : avec le découragement fiscal de la mobilité fossile et l’encouragement de la mobilité propre ;

► La préparation à l’interdiction du diesel avec une communication ciblée et un encouragement de la population et des navetteurs à choisir des moyens de transport propres ;

► L’obligation d’utiliser des filtres à suie dans les moteurs diesel associée à une stricte conformité jusqu’à l’interdiction du diesel ;

► Une stricte conformité avec l’interdiction de laisser le moteur en marche au point mort ;

► Des mesures de contrôle et de gestion du trafic local, contraignantes, incluant des moyens pour diriger les conducteurs vers les zones de stationnement les plus proches ; afin d’éviter le trafic inutile.

► Fixer des normes de distance de sécurité entre les artères de circulation comme source de pollution atmosphérique et les lieux de séjour des populations vulnérables et les zones résidentielles ainsi que l’application de ces normes ;

► Des transports en commun accessibles à tous, efficaces, confortables et propres et une mobilité partagée combinée avec le stationnement aux abords de la ville et des gares ;

► Des investissements importants dans les installations cyclables et les bicyclettes électriques.

(Extrait fin)

 

Et nous alors ?
Nous subissons également des vieux bus euro 1 d’un opérateur touristique, bienvenue aux vieilles camionnettes, aux ancêtres et aux camions de la guerre 40… Bienvenue aux SUV et Pick-up inutiles.(PORSCHE CAYENNE 3 III 4.0 V8 550 TURBO, co2 = 272g/km. Comment ose-t-on laisser circuler de tels véhicules sur nos routes ?)
Dans cette bande de terre qui va de Grandhan village à Bomal, il y a une circulation comparable à celle d’une ville, de Pâques à octobre. Un nombre de voitures multiplié par 4 ou 5 dans une cuvette le long de l’Ourthe. Quid de la santé de nos habitants ? Quelles sont les mesures envisagées par l’actuelle majorité ? Et les autres partis ?
Faut-il rendre la population malade sous prétexte d’ emplois ? 

 

http://plus.lesoir.be/125189/article/2017-11-20/la-population-vit-dans-un-air-dangereux-lappel-de-100-medecins-belges-contre-la

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

92 − 87 =