kayaks encore…et encore, toujours plus….


On n’ arrête pas le progrès et encore moins les loueurs de Kayaks.
On sait René Collin, ministre CDH du Tourisme, homme très sportif lorsqu’il s’agit de ces petites embarcations flottantes, adepte de l’incohérence systématique lorsqu’il s’agit de gérer les cours d’eau, dont l’Ourthe.
Nous nous opposons et continuerons à nous opposer à toutes les nouvelles demandes de mise à l’eau de kayaks tant que ce ministre n’aura pas une politique touristique cohérente et respectueuse des habitants.
Il n’est pas normal que ce soit la population qui paye les dégâts, déchets et pollutions des loueurs de kayaks.
Il n’est pas normal non plus que ces gens n’aient pas l’obligation de remettre la rivière en état après leur passage. Qui casse paie !
Voici donc l’argumentaire concernant la demande du loueur Optibelux  (Firme Luxembourgeoise qui ne paie pas ses impôts chez nous…)

(Un grand merci à Jacques Ninane pour ce dossier) 

Réponse à l’enquête publique du 02 juillet au 16 août 2018 à 11 heures

Ville de Durbuy

 

Concerne la demande de la S.A.. OPTIBELUX, Grand’Rue 82, 9711 CLERVAUX (Grand-Duché de Luxembourg), -activités dans l’imprimerie, l’informatique, le marketing, l’infographie, la photo-vidéo, la location de voitures-

visant à obtenir un permis d’environnement classe 2 pour exploiter une activité de location de kayaks, sous la marque « Kayaks Les Remous » enregistrée par Flassch Aventure sprl, M. Jonathan Flasschoen, pour une descente de l’Ourthe entre Barvaux Basse-Comène et Comblain-au-Pont dans divers tronçons;

Ville de Durbuy – PE 118.2018

 

 

 

Avis négatif

Suite en PDF

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 ÷ = 2