Hanyu ? And me?


La curiosité est un vilain défaut.
Si vous tapez “Hanyu” dans votre moteur de recherche préféré, vous trouverez un “Whisky Pur Malt”, un patineur qui “tourne à l’envers”, un projet de transcription de la langue chinoise et une école de langue chinoise.

Ce n’est pas ce que je cherche mais bon.
Si je tape “Hanyu Durbuy”. Miracle! Je tombe sur ceci

Dans le cadre du jumelage avec Hanyu, un sculpteur local, Hiraï, avait participé à notre symposium 2015
Pour fêter le 150ème anniversaire d’amitié belgo-japonaise, un sculpteur de chez nous se rendra à Hanyu au mois de Novembre.
William Livermore de Morville se rendra sur place et sculptera avec l’aide d’Hirai une œuvre symbolisant l’amitié.
Ce sera également l’occasion de présenter Durbuy et les produits locaux
.”

J’ai eu beau chercher d’autres infos à ce sujet… rien, nothing, 何も

A tout hasard, je suis allé sur “le site internet” communal de Hanyu.
Et j’ai trouvé ceci concernant Durbuy

“Durbuy ville se trouve dans les collines de la capitale Bruxelles de Belgique à environ 100 km au sud-est. Il est une belle ville, comme la forêt et entourée par la rivière, tout comme les rues et les châteaux de pierre de l’époque médiévale a été enregistré jardin miniature. Population d’environ 1 million de personnes, une fois aurait été appelé «la plus petite ville du monde”. restaurants et hôtels de luxe sont également nombreux bien connus comme la «ville de gourmet.”
expédition mutuelle par la famille d’accueil des jeunes est également fait, l’équipe de football garçon Durbuy City Saitama Tournoi international de football junior 2003 a visité le Hanyu, a également été promu l’amitié par le sport. Dans la station de Hanyu il y a un monument du Manneken Pis, la ville de Durbuy a été également “Hanyu Square”.

Population 1.000.000 d’habitant et Manneken Pis, l’échevin du tourisme a encore beaucoup de travail à faire pour présenter sa ville aux japonais.

Et concernant le voyage, j’ai trouvé ceci:

“Délégation se rendra au Japon de soeur ville Belgique Durbuy City! !
Le Japon et la Belgique fêtera ses 150 ans depuis l’établissement des relations diplomatiques cette année.
Pour commémorer l’amitié 150e anniversaire des deux pays, la délégation de la ville sœur Belgique Durbuy Ville de 9 personnes se rendra au Japon.
Les visiteurs ont créé un monument sculpté la pierre, qui a été transportée de la Belgique
Le travail terminé sera donné par Durbuy ville que l’ amitié du témoignage des deux villes à Hanyu

2016 5 Novembre 7 à 12 jours
Kiyasse Hanyu (à la tente extérieure)
Depuis la tournée, etc. Vous pouvez librement, s’il vous plaît venir par tous les moyens.”

C’est mieux que sur le site internet de Durbuy.
Nous savons qu’ils sont 9, qu’ils vont sculpter une pierre venue de Belgique et que Durbuy offre l’oeuvre à Hanyu ! (Peut-être pour remplacer le Manneken-pis ?)

On connaît le programme et qu’ils sont 9…?
J’ai cherché et trouvé 4 participants pour ce beau voyage au frais des citoyens.
L’échevin du tourisme de la ville de Durbuy,Monsieur Francis Dumoulin, le président du conseil d’administration de l’OCTD, Monsieur Rodolf Brohé, la conseillère Ecolo, Madame Micheline TECHEUR et Monsieur William Livermore, sculpteur
Il en reste 5 à trouver…
Mis à part notre sculpteur et l’échevin du tourisme, que sont allé faire les autres sinon…du tourisme ?

A l’heure où on augmente les taxes à Durbuy, ça fait un peu tache.
Je serais curieux de connaître la facture de “cette année japonaise” pour le contribuable…quelque soit la source de financement, la région ou la ville, c’est le citoyen qui paie.
Elle avait commencé par un voyage “CDH” en 2014…également au frais du contribuable.

Ce serait bien si Monsieur Françis Dumoulin, échevin des finances, pouvait fournir les coûts, tout compris (avec les heures prestées par le personnel communal et assimilé) de ces 2 années “made in Japan”.
Le nom des 5 autres personnes  ? Leur rôle ?
Qu’ont-ils fait ?
Ce serait bien aussi de savoir quels sont les liens économiques noués entre les artisans Durbuysiens et les commerçants de Hanyu puisqu’il est question de produits régionaux dans l’annonce faite sur le site de Durbuy.
Et finalement pourquoi ne pas faire un bilan de ces 2 années japonaises. A quoi tout cela a-t-il servi ? On ne trouve pratiquement rien dans les médias.
Une année “juste pour se faire plaisir” ?
 

 

Changeons…changez !

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 4 =