Je consomme votre environnement. C’est mon droit, je paie ! Cet article ne va pas plaire, c’est mon avis et je le partage. Trop, c’est trop !


Je consomme votre environnement. C’est mon droit, je paie !

C’est en général de cette façon, avec des mots plus doux, que les seconds résidents justifient leurs présences dans nos murs.
Hum !
Posons le problème d’un plein coup (comme on dit chez nous). 
Où est le problème ? 
Le NOMBRE et la provenance !

Je sens qu’on va encore me traiter de raciste, tant pis. Il faut bien poser!

Nous avions des statistiques, mais parfois qu’il faut le voir pour le croire. Parfois, qu’il faut un peu creuser.
D’après « La Poste« , il y a 6 421 boîtes aux lettres à Durbuy. 
Les facteurs ne comptabilisent pas les maisons « sans boîtes ». On ne va pas les compter non plus. Ce sont généralement des gîtes, reconnus ou pas. (sans doute +/- 200)
Les seconds résidents ont une boîte aux lettres, ne fussent que pour recevoir les infos communales.

Combien y a-t-il de secondes résidences ? Officiellement 1870.
Il y a donc 4 551 maisons pour nos 11.000 et quelques habitants et 1 870 maisons de vacances.
C’est là que le bas blesse. Il y en trop, beaucoup trop
Il y a des quartiers entiers, des lotissement complets de secondes résidences. 
Aucun règlement communal ne régule cette dérive. 
Ca pousse les prix de l’immobilier à la hausse.
Nos jeunes s’en vont pour faire place à des seconds résidents Hollandais ou Flamands.
Les villages perdent cultures et petits métiers, leur âme pour certain, pour ne plus être que des entités formatées à l’image des touristes citadins  lorsqu’ils ne se transforment pas en villages de gîtes.

Il est totalement inutile de continuer à gaspiller notre environnement et nos terres à usage agricole pour créer des lotissements couteux et sans objet.
Il y a assez d’habitations à Durbuy

Mettre en place une politique immobilière forte pour les habitants et leurs enfants, exiger que les personnes se domicilie lorsqu’ils achètent un bien, durant au moins 10 ans, limiter les achats immobiliers par des sociétés, limiter l’ouverture de nouveaux gîtes etc

Changeons ! Demain sera meilleur

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× 9 = 90