Demain c’est le 11 novembre, la fin de la guerre 14/18, la grande guerre, celle qui a tué 10 millions de personnes et plongé la ruralité dans la misère noire.


60 millions d’hommes mobilisés, 10 millions de morts et 20 millions de blessés… Des chiffres qui donnent la nausée.
Première Guerre mondiale, Europe, l’Afrique, l’Asie et Amérique.
La guerre de toutes les horreurs, armes chimiques, génocides, spoliation des terres, atrocités en tout genre.
C’est la naissance de l’aviation, des chars et des canons longue portée.
C’est la boue et les tranchées.
Cette guerre qui ne s’est en fait terminée qu’en 1923 lors de la signature du traité de Lausanne qui a redécoupé l’Europe et l’Orient.
Des empires ont disparu, d’autres sont nés.
Les populations “crevant” de misère se sont révoltées, la révolution russe et le communisme sont nés en 17.
Adolf Hitler est un soldat blessé et gazé. 
Les campagnes sont sans bras pour cultiver. Les femmes remplacent les hommes en agriculture. Plus rien ne sera pareil.

Cette guerre a profondément modifié la vie en ce début du 20e siècle.
La plupart des soldats entre 20 et 45 ans n’auront jamais d’enfants.
L’Europe va organiser l’immigration et déplacements de populations pour palier au manque de main d’œuvre.

Cela explique notre culture “métissée”, nos accents et nos noms parfois un peu bizarres

Tous ces évènements sont lointains, mais rappellent que nous devons être vigilants si nous voulons rester en paix et éviter une autre “grande guerre”.
S’engager dans la démocratie et dénoncer les politiques basées sur le rejet de l’autre, par égoïsme ou par connerie, ça fait partie de notre travail.

 


Source RTBF https://www.rtbf.be/auvio/detail_pubs-detournees-par-des-activistes-sur-l-accueil-des-migrants?id=2274707

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 35 = 36