Durbuy, territoire improbable en terre inconnue.


 
Partons à la découverte d’un territoire inconnu.
Situé entre Tchantchès et le pays des Nutons, cette contrée est habitée par les Strumps.
Ce sont de petits êtres bleus, un téléphone collé à l’oreille droite, sans genre affiché, qui se reproduisent par mimétisme.
Ils passent leur journée à se congratuler, s’auto-congratuler, boires des pots en se congratulant, guindailler en se congratulant, bouffer en se congratulant, baiser en se congratulant.
Dans ce pays à l’horizon bleu azur, les strumps aiment faire des farces, ils changent de look.
Ainsi, le grand strump est devenu orange, la strumpfette est devenue verte, d’autres ont épousé l’habit du petit strump rouge…un seul a gardé sa couleur d’origine, le strump peureux de peur qu’un flux de migrants strumps noir.
Le grand strump aime dépenser.
Il a vidé les cassettes de ses prédécesseurs, puis la sienne et se retrouve sans strumpor. (Monnaie des strumps)
Malheureux comme une brosse sans manche, il tente par tous les moyens de se “refaire” et pouvoir à nouveau dépenser.
Dans un pays lointain habite coucaumiel. Il est riche et souhaite annexer le pays des strumps pour y venir en vacances avec ses nombreux parents et amis.
La belle affaire pour le grands strump qui cède la plus belle partie de la terre des strumps contre quelques strumpors et peut ainsi continuer à dépenser.
Dans ce territoire inconnu, à l’horizon bleu azur mais fortement réduit, les strumps peuvent à nouveau se congratuler en paix en attendant la prochaine pénurie de strumpor
et la vente du reste du territoire !
 
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 39 = 49