Que faire avec la gare de Bomal ? Transformer la salle des pas-perdus en salle des mots-perdus?


Il y a quelques jours, Christian d’Ecolo lançait un appel à idées pour l’utilisation de la gare de Bomal.
Je propose de  transformer la « salle des pas-perdus » en « Salle des mots-perdus ».
Une gare, c’est grand, on pourrait y mettre de de nombreuses étagères, des tags, des cadres et des tableaux.
Les citoyens pourraient y déposer ou pendre des mots, un peu comme pour un arbre à souhaits ou à croix.

Pourquoi ne pas y déposer également les mots à bannir des notre mémoire ? A côté du poêle, pour allumer le feu et les faire disparaître à jamais: étranger, guerre, dictateur, égoïsme, égo…etc

 

Je propose qu’on commence par déposer les mots perdus:

démocratie

égalité

fraternité

solidarité

patience

altruisme

engagement

modestie

partage

rire

espoir

vérité

respect

environnement

ressource

personne

voisin

 

 

ensemble

… à vous de compléter.

Qu »en penses-tu Christian ? Je trouve que c’est pas mal !

Changer, changeons !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − = 13