Hier, c’était demain, le film, à Barvaux. Et demain alors ?


Hier, c’était la projection du film “Demain” à Barvaux.

Les organisateurs avaient préparé, à partir de 18 h, une petite table ronde des mouvements citoyens à Durbuy et ailleurs.
On a beaucoup fait la pub des mouvements “transition” et “colibri”…
C’est dommage.

Mon plus profond regret, c’est l’absence totale d’ados.
Quelques trentenaires chefs d’entreprises ou artistes venus faire la pub de leurs activités (ou actualités).

C’est un peu juste comme panel et les vieillards que nous sommes, souvent le cul dans le beurre, attachés à nos bagnoles, nos privilèges, nos pensions ou notre petit boulot sans intérêt ne sont pas capables de concevoir un autre monde que le leurs.

L’assemblée a regretté l’absence de politique…
Il y en avait pourtant: une belle brochette d’écolos et moi
Il y avait aussi les bras des politiques à travers le PCDN, le Centre Culturel, l’égalité des chances, le pcs etc.

Et demain ? Y aura-t-il une suite ?
Sans doute que non. On tourne en rond, toujours avec les mêmes, les mêmes idées et les mêmes modes de fonctionnement.(Pareil qu’il y a 50 ans)

Pour qu’une suite soit possible, il faudra modifier le panel citoyen, le rajeunir, réhabiliter la politique dans ce qu’elle a de démocratique.

Hier, j’avais pris mes flayers…je les ai gardés dans ma poche. Demain, c’était hier !

Changer ? Changeons !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

28 ÷ 7 =