Communiqué de presse du 08 février, avant veille de la conférence de presse de Marc Coucke


Madame,

Monsieur,

 

En mai dernier, nous avions lancé une pétition (Bilingue)sur Avaaz concernant la venue de Marc Coucke et son projet. Elle compte plus de 1300 signatures.(Plus de 3000 aujourd’hui)
Nos demandes n’ont pas changé et notre détermination non plus.

 

Peut-être êtes vous invité(e)s à la conférence de presse de Marc Coucke et de son projet « Adventure Valley Durbuy ».
Nous n’y serons pas.
Les citoyens de Durbuy sont totalement absents des préoccupations des porteurs de ce projet et des politiciens de Durbuy.

Ils ne sont jamais invités.
Les Durbuysiens ressemblent de plus en plus à ces gaulois retranchés sur les côtes d’Armor… et comme eux, nous avons une « passion magique », notre ville et de notre région.

Nous sommes inquiets de voir le droit bafoué, les déboisements illégaux (Mai 2016), les plaintes des citoyens classées, la modification des berges d’un cours d’eau (Mai 2016) , les déboisements légaux dont le permis n’est pas respecté (Novembre 2016 disparitions des haies rue des Aguesses), non respect des termes des permis de bâtir (Recyclage sur place des déchets de démolition et pollution possible du Ris de Savon), non respect du principe de précaution (avis défavorable de l’AIVE concernant la gestion de l’eau), les tentatives d’intimidation des habitants du quartier « des Macrales » (1)…

Nous sommes inquiets de voir qu’il n’y a pas une étude d’incidence obligatoire alors que les travaux vont s’étendre sur plus de 50 ha avec des bâtiments à 38 mètres(2) de hauteur, une passerelle au-dessus de la grande route. Les permis sont « saucissonnés » de façon à balayer tout recours à ce sujet.
Aucun plan global concernant la gestion de l’eau, des flux, de la mobilité, de la faune et de la flore, des nuisances, du bruit Etc.
Pas de mise en valeur des effets bénéfiques de cette implantation sur l’environnement ou sur l’emploi. (3)
 

Le plus grave est à venir. Dans un document confidentiel apporté par « le père Noël » quelques heures avant le Conseil communal de fin décembre 2016, je lis ceci : « Zones de loisir , 25 ha. Nous projetons de faire des échanges de zones entre les zones 12 et…() »
Le projet passe par une grande modification des plans de secteur de la commune (Compris Hottemme actuellement en zone de parc (?))

 

Nous ne sommes pas opposés au tourisme à Durbuy.
Nous demandons depuis des mois que l’on consacre 50.000 € ou 100.000 € si nécessaire à une étude concernant les impacts touristiques, économiques, sociaux et environnementaux du tourisme, avec ou sans « Adventure Valley Durbuy » afin de guider les choix des décideurs.

Nous demandons que tous les travaux et ventes soient gelés durant cette étude.
Nous demandons que l’activité touristique soit diversifiée vers des activités « décarbonées »,
en accord avec les grands objectifs de la COP 21.

Ce sont des demandes simples à la portée de tous gestionnaires communaux.

« Le pays de Durbuy, Démocratie, environnement et ruralité » est membre fondateur d’ « SOS- Durbuy » autre mouvement citoyen actif sur la commune.
Son existence est antérieure à la venue de Marc Coucke et au projet Adventure Valley Durbuy.
Son but est de faire participer intimement les citoyens à la gestion communale, ouvrir à la gestion positive de l’environnement dans le développement de Durbuy et préserver notre ruralité.

 

Nous souhaitons présenter une liste citoyenne aux prochaines élections communales de 2018 avec l’espoir de modifier profondément le paysage politique de Durbuy immobile depuis plus de 40 ans.
Ce moyen ne remplace pas notre but et n’est donc pas indispensable à notre action. Celui de participer activement à d’autre mouvements citoyens sur la commune, avec des démarches spécifiques l’est bien plus.

 

Je reste à votre disposition pour tout autres renseignements.
Belle fin de semaine

 

Bernard Adam
0485989102

 

 

 

Facebook :https://www.facebook.com/paysdurbuy

Twitter : https://twitter.com/PDurbuy

web : http://www.pays-de-durbuy.be

 

 

(1) « Les macrales » est un parc résidentiel situé en zone de loisirs, entouré des propriétés de Adventure Valley Durbuy. (Véritable cailloux dans une chaussure) La ville fait l’acquisition des parcelles à bas prix sous couvert du plan HP ou en fond propre (pour les revendre à Marc Coucke ?)

(2) Dans l’avis rendu par le collège communal en date du 10/08/2106 qui octroi le permis d’urbanisme, nous lisons ceci
« Considérant que ces circonstances limiteront l’impact paysager du projet quoiqu’il présente une hauteur totale de 38 mètres »

(3) Il n’existe à ce jour aucun engagement ferme de l’opérateur à ce sujet.

Changer? Changeons!

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

94 ÷ 47 =