Durbuy. Votre commune à la loupe 1.0


Votre commune à la loupe est un document édité par le Real (Reseaulux) et la province.
Celui-ci, le 2017, est un document complet qui reprend l’ensemble des statistiques provinciale + chaque commune.328 pages.
C’est un ensemble statistique. Il ne faut y chercher autre chose que des chiffres…des chiffres et encore des chiffres.Parfois , l’explication de ceux-ci
Nous allons analyser ce document par morceaux, Durbuy puis l’ensemble.
Il y a peu de mots dans la présentation de ce document. Mais tout de même, en guise de présentation de Durbuy , nous trouvons, au sujet de l’économie locale: »En ce qui concerne l’économie locale, l’agriculture poursuit son déclin progressif. Durbuy a perdu un quart de ses exploitations entre 2004 et 2015.
Cette situation est légèrement contrebalancée par l’essor de la vente en circuit court. Depuis 2012, l’ADL ne ménage pas ses efforts, notamment en soutenant la vente directe des petits producteurs via la structure www.literroir.be »

Lorsque les économistes au service de la province parlent de prospective, on lit ceci: »A long terme, Durbuy ne doit en aucun cas sacrifier son capital vert, son espace naturel au profit du développement économique »

Enfin, lorsqu’il est question de Barvaux dans 5 ou 10 ans: « …l’homogénéisation des horaires du temps de midi et des jours de fermeture, la visibilité des parkings, la réputation en ligne des petites enseignes, la gestion du flux routier en fonction de l’impact des clients de La Petite Merveille…« 

Nous voici avec les défis d’aujourd’hui. Stopper les recul de l’agriculture et maintenir notre environnement.
C’est le cœur de notre démarche.
Pour commencer,il faut un « schéma de structure » établi avec l’ensemble des habitants. Ça ne va pas tout régler mais nous aider à globaliser notre commune et  quitter définitivement l’avant fusion.C’est de la démocratie

Reste à gérer l’impact de LPM sur la vie de la commune, aucune étude n’a été faite…et il faut gérer le flux routier (il y a d’autres choses à gérer, le bruit, les déchets, la pollution etc) en fonction d’un seul opérateur. Oui mais quel flux ? Pour qui ou contre qui ? En faveur des habitants ou d’un opérateur ? Nous, c’est vous.

C’est à l’opérateur de s’adapter pas le contraire.

A suivre

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

85 − = 80