La semaine de la mobilité


C’est la semaine de la mobilité.
La mobilité lente, la marche, le vélo, les transports en commun, la voiture électrique…

Parlons en de la voiture électrique.
Pour ou contre ?

Arguments ? :

  • On doit continuer à se déplacer
  • L’électricité est une alternative au pétrole.
  • C’est un moyen de déplacement “propre” (ou pas ?)
  • On va trouver des batteries performantes moins chères
  • Elle pourrait être sans chauffeur
  • ….

Quelques arguments que l’on peut tourner dans les deux sens, pour ou contre.
Je ne suis ni pour, ni contre, parce que que la voiture comme moyen de déplacement personnel va disparaître.
Sans doute rapidement.
La voiture, c’est tout pétrole, pour faire les routes, les panneaux de signalisation, les pneus, les pièces de moteur, les tableaux de bord, les airbag…
Le pétrole, il y en a plein! Évidement! Et bon marché.
Le soucis ce sont les effets induits par sa consommation. La pollution, les maladies, les changements climatiques,
la baisse de la biodiversité, raréfaction des eaux potables et j’en passe.
Personne ne vous le dit mais les choix se font sans vous.
Avec le TTIP par exemple, le signe est donné. On garde la production et la distribution industrielle, s’il faut faire des sacrifices, ce sera à charge des populations, tant pis pour les démocraties.

L’abandon des sacs en plastique a été un déclencheur.Nous allons assister à un long recul du pétrole dans notre vie. Il a déjà commencé.
Grand retour du verre, le célèbre tupperware ne sera bientôt plus qu’un souvenir.
Pareil dans les jouets, les outils de jardin, les ustensiles ménagers, avec le grand retour du bois et du métal. Une durabilité plus longue, un prix plus élevé et une consommation moindre.
La voiture va suivre…via l’équipement routier.
Les communes peinent à entretenir les voiries, les provinces et les régions aussi.
Moins de routes dans l’avenir proche? En bon état certainement.
Dans les régions rurales en premier, dans les banlieues des villes puis dans celles-ci.

L’effet + de routes = + de voitures est connu, son contraire aussi.
– de route = – de voitures

La voiture électrique arrive trop tard…30 ans trop tard.
Dommage, c’était une bonne idée.
Reste à déterminer l’impact sur les emplois dans nos régions rurales, la valeur de nos maisons, la baisse de la population, le tourisme, l’espérance de vie, le bien-être, l’avenir de nos enfants…

Changer, changez !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 58 = 60